1. Accueil
  2. Marketing digital
  3. SEA
  4. Comment gérer vos campagnes Google Ads ?
SEA
67
0

Comment gérer vos campagnes Google Ads ?

Préface : Si vous souhaitez apprendre à optimiser simplement vos campagnes Google Ads, nous vous invitons à lire cet article.

Pour être visible en permanence sur Google et construire une présence en ligne efficace, il est important de travailler le contenu de son site, de publier régulièrement des articles de blog… mais lancer une campagne payante avec Google Ads pour s’assurer une visibilité plus rapide peut être très amusant.

Se lancer dans une campagne Google Ads peut sembler fastidieux : il faut d’abord penser à construire une campagne, puis penser à des groupes d’annonces basés sur des mots-clés thématiques. Ensuite, vous devez déterminer un budget quotidien pour chaque campagne et rédiger 3 annonces pour chaque groupe d’annonces. Mais une fois lancé, il est important de le revoir régulièrement pour ajuster les activités afin qu’elles soient toujours plus productives.

À quelle fréquence dois-je tester les campagnes Google Ads ?

Tout dépend de votre campagne :

S’il s’agit d’une activité très ponctuelle, comme une vente, il peut être utile d’observer les résultats au quotidien.

Si vous menez une campagne à long terme, telle qu’une campagne de branding qui dure plusieurs mois, nous vous recommandons de vérifier les résultats de votre campagne deux fois par semaine.

Maintenant que vous savez quand analyser vos campagnes, voici quelques lignes directrices pour vous aider à comprendre les statistiques à prendre en compte.

Comment choisir les bonnes métriques pour gérer sa campagne Google Ads ?

Lorsque vous vous connectez à Google Ads et que vous accédez à l’onglet « Campagnes », vous vous retrouvez face à un tableau avec des colonnes prédéterminées :

  •    Le taux de clics
  •    Le nombre d’impressions
  •    Le taux d’interactions
  •    Le taux d’optimisation
  •    Le nombre de conversions
  •    Le coût par conversion
  • Le coût par action
  • Le taux de conversions

 

Ce sont les KPI les plus couramment utilisés dans la gestion Google Ads, mais saviez-vous qu’il existe en fait plus d’une centaine de métriques disponibles ?

Pour cela, il vous suffit de cliquer sur le logo de la colonne dans le coin supérieur droit du tableau

Peu importe ce que vous essayez d’atteindre, certaines mesures sont utiles.

C’est le cas du taux d’interaction (CTR), qui correspond au taux de clics d’une annonce. Un CTR faible indique que vos annonces ne correspondent peut-être pas à vos objectifs et/ou ne vous donneront pas envie de cliquer dessus. Pour résoudre ce problème, modifiez simplement le texte, le titre de votre annonce…

Trop peu d’impressions indique que vos mots clés sont peut-être trop restreints. Votre diffusion ne suffit pas. Pour améliorer ce nombre, vous pouvez utiliser l’outil de recommandation Google ou utiliser la longue traîne pour trouver d’autres mots clés que votre cible pourrait rechercher.

Objectifs de visibilité : CPM et CPC

Si votre objectif est de générer du trafic qualifié vers votre site Web, vous devez tenir compte de deux paramètres principaux :

Si vous utilisez des annonces graphiques, le coût moyen pour mille impressions (CPM) est approprié. Il vous dira combien vous avez payé pour une moyenne de 1 000 vues. Il convient aux campagnes visant à accroître la notoriété et l’image de marque.

Le CPC moyen (coût par clic) vous indique combien vous payez pour un clic. Cela dépend de votre secteur événementiel, de la concurrence… Si plus d’1 euro dans le cadre d’une campagne de notoriété ou de popularité, il serait judicieux de savoir comment réduire ce montant (gestion des mots-clés, descriptions…)

Objectifs de conversion : CPA, taux de conversion et valeur/coût de conversion

Votre objectif est-il de vous convertir ? Outre le CTR et le CPC, il existe d’autres mesures qui nécessitent une surveillance attentive. Pour pouvoir utiliser ces KPI dans votre gestion, vous devez paramétrer les conversions avant de les uploader sur votre compte Google Ads. Cela se produit dans Outils et paramètres –> Statistiques –> Transformations.

CPA (Cost Per Acquisition) : C’est le montant moyen que vous payez par conversion sur les annonces Google. Pour gérer selon le CPA, il est important que vous le compariez à votre panier moyen, votre marge… En fonction de la situation, vous déterminerez le CPA à ne pas dépasser.

Le taux de conversion est le rapport entre les conversions et les interactions avec une campagne. Un taux de conversion inférieur à 0,50 % vous indique d’optimiser votre campagne.

Conversion Value/Coût : Cette donnée correspond au retour sur investissement de votre campagne. Il s’agit de la valeur de conversion totale divisée par le coût total de la campagne.

Si tout cela vous semble compliqué, vous pouvez faire confiance à une agence spécialisée dans les acquisitions. Elle travaillera avec vous sur des activités en fonction de vos objectifs et de votre personnalité. Il faut d’abord que vous reconnaissiez vos besoins et vos motivations pour déterminer si vous souhaitez organiser votre propre campagne ou si vous préférez laisser faire un professionnel.

Tags: ,

Articles connexes

Vous devez vous connecter pour publier un commentaire.
Postes les plus vus